Blog

Blog Sub Title

Rafraîchir ses produits frais avec de nouvelles idées : les transports Schroeder utilisent la télématique pour gérer la chaîne du froid

Unique, pratique et efficace ! Nous avons personnalisé notre système télématique pour la chaîne du froid des transports Schroeder (du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, en Allemagne), afin que l’entreprise puisse vérifier la fiabilité de son système réfrigérant, optimiser ses itinéraires et s’assurer de l’efficacité de ses chauffeurs.

ENAiKOON cold chain management

Cette solution a été élaborée sur mesure à partir des logiciels et du matériel breveté d’ENAiKOON, mais également en combinant de manière personnalisée des plugins et des accessoires. Ainsi, cette entreprise familiale spécialisée dans le transport peut s’assurer de la continuité de son système de réfrigération des denrées périssables, calculer des trajets précis pour la livraison des produits et réduire la consommation de carburant de ses véhicules.

En tant que consommateurs, il nous semble aller de soi que des produits frais soient disponibles quotidiennement à presque chaque coin de rue ; cette évidence est quasiment devenue une exigence. L’existence et le maintien de ces impératifs dépend exclusivement de la technologie moderne qui maintient la chaîne de froid ; un défi pour les organisations responsables de la livraison de ce type de produits. Le produit frais, en tant que concept, est la fusion de plusieurs processus, que la télématique peut gérer dans sa globalité. Pour cela, chez ENAiKOON, nous avons créé une solution télématique à trois niveaux qui utilise les plugins messenger, temp-sensor et can-66. Cette combinaison a permis aux transports Schroeder d’optimiser leur système de navigation, leur système de réfrigération et le type de conduite de leurs chauffeurs, tout en ouvrant de nouvelles perspectives commerciales à l’entreprise. Les données recueillies par le système ne sont utilisées que pour élaborer des comptes-rendus, analyser la chaîne du froid, mieux gérer la logistique et la flotte de l’entreprise.

ENAiKOON cold chain monitoring


Un système de navigation parfait: messenger par ENAiKOON

Les transports Schroeder, basés à Teterow en Allemagne, ont installé des modules télématiques ENAiKOON locate-06 sur plus de 50 camions et 40 remorques frigorifiques. Le locate-06, un module haute-performance proposé à un prix attractif, gère les connections GPS et GPRS du système. Il géolocalise les camions, transmet et reçoit les données et indique la direction et la vitesse du déplacement des camions. Les transports Schroeder utilisent le système de navigation Garmin pour se connecter au module GPS. inViu pro, le portail télématique en ligne, est relié au matériel de navigation par le plugin et logiciel ENAiKOON messenger. Ce dernier permet au dispatcheur de créer des messages et de désigner la destination d’un trajet sur le portail en ligne et de les envoyer au matériel de navigation. Pour suivre un itinéraire en toute simplicité, il suffit au chauffeur d’appuyer sur un bouton pour afficher l’itinéraire et démarrer les conseils de route du système de navigation. Le matériel installé sur le véhicule transmet au portail en ligne les informations concernant la distance et la durée de trajet restant, pour que le dispatcheur soit tenu informé de l’état de la livraison ou du véhicule.

Le transport et la chaîne du froid : ENAiKOON temp-sensor

La clé pour respecter la chaîne du froid est de connaître le climat idéal pour chaque produit frais, puisque chaque produit a une température préférée. Les légumes-feuilles, les pommes, les mangues ou les poires ont besoin de températures spécifiques et différentes. Le poisson congelé a besoin d’une température à -18°C et le chocolat doit être maintenu à 18°C. Il y a toujours des complications à anticiper lorsqu’on transporte de tels produits et il faut commencer par le véhicule. Dans les véhicules à température contrôlée de l’entreprise Schroeder, il y a deux chambres de refroidissement. Chacune est équipée d’un capteur de température, relié à un module télématique ENAiKOON locate-04. Chaque capteur mesure la température de la chambre et passe par le locate-04 pour envoyer les informations aux dispatcheurs de l’entreprise. La fraîcheur des produits dépend des ajustements que fait le chauffeur. Avant la livraison, le chauffeur doit sélectionner le type de produit à livrer en utilisant les boutons préconfigurés. Il doit entrer des informations sur le contenu de la cargaison, en précisant par exemple s’il s’agit de produits congelés ou de viande fraîche, et indiquer l’état de la livraison. Ces données sont ensuite envoyées au système d’ENAiKOON, qui configure la température des chambres. Les seuils et les alarmes sont préprogrammés, afin d’automatiser le contrôle des températures et de simplifier de processus pour le chauffeur. De plus, ce système permet d’obtenir une estimation de la durée nécessaire aux chambres pour arriver à la température souhaitée.

Une conduite économique : ENAiKOON can-66

Depuis des années, l’analyse des données système des différents véhicules à partir des données du bus CAN a alimenté notre succès. Ceci a permis à nos clients de comparer objectivement les styles de conduite de chaque personne et la consommation des différents véhicules ou chauffeurs dans divers secteurs. « Nous ne voulons pas comparer des pommes et des oranges, notre but est plutôt de développer une évaluation équitable pour le chauffeur » déclare Jan Schroeder, codirecteur général de l’entreprise. Le plugin can-66 fonctionne sur des trajets longs et courts, ce qui est parfait pour Schroeder. Le bus CAN est un outil puissant, qui envoie à l’utilisateur l’ensemble des informations nécessaires à ses analyses. ENAiKOON configure inViu pro, le portail en ligne, pour que l’entreprise Schroeder reçoive un résumé facile à lire des données principales. Il peut créer des groupes ou des filtres pour obtenir des comptes-rendus et des graphiques personnalisés ; par exemple, il est possible d’établir des comptes-rendus qui comparent ses trajets longs et ses trajets courts, en fonction de la consommation de carburant, de la vitesse ou des tours par minute du véhicule. L’entreprise Schroeder utilise ces outils de manière ambitieuse : elle configure ces données pour que les chauffeurs soient classés en fonction de leur consommation de carburant. Ceux qui consomment plus passent en dessous de ceux qui consomment moins. Ils appliquent un système de prime basé sur ce classement, en espérant motiver les chauffeurs à consommer moins de carburant. Leur objectif, une baisse de 10 % de frais de carburant par chauffeur en améliorant le comportement des chauffeurs, est aujourd’hui à portée de main. En appliquant cette baisse à 50 longs trajets en camion, les économies peuvent grimper jusqu’à 250 000 € par an – soit le prix de deux nouveaux camions.